....du moins je suis sûr que Renaud Dély a brillamment passé le test ultime et compris qui il fallait choyer, qui il fallait taper. Et quand je parlais de bisounoursland la semaine dernière, j'étais peut-être en dessous de la réalité. Télétubbiesland ?

RENAUDDELY
renaud dély, bon élève, à bien retiendu sa leçon


Extrait du Marianne du 16 au 22 mars, page 42 :

Partie bisounoursland :

C'est ainsi qu'il (Eric Zemmour) a cru bon de s'indigner publiquement
(publiquement ! scandale !) que Rachida Dati ait donné le prénom de Zohra à sa fille. Il écrit et répète un peu partout le plus sérieusement du monde (le fou !) que, pour montrer qu'ils s'intègrent, les immigrés doivent donner à leur progéniture des "prénoms chrétiens" (dingue !). Comment ce juif pied-noir issu d'un milieu populaire, né à Montreuil, qui a grandi à Drancy puis dans le quartier parisien du Château-Rouge, peut-il commettre un contresens aussi grossier ? Il suffit de fréquenter n'importe quelle école de banlieue pour constater que ce sont les Rachid, les Fatima et les Mohammed qui parlent parfaitement français "avé l'accent" de la cagole marseillaise ou du titi parisien. (ah?)

Partie bon raciste :

En revanche, les familles issues de l'immigration asiatique, qui s'appliquent
 (des tâcherons laborieux, quoi), elles, à donner un prénom "bien de chez nous" (notez les guillemets) à leurs marmots (africains : "progéniture" ; asiatiques : "marmots"...) - en général, très seventies, (ah ah, les gros ringards !) du genre Julien, Vincent ou Véronique -, ne parlent pas un traître mot de français à la maison. (Renaud Dély à des micros dans le XIIIe arrondissement) Elles vivent repliées sur elles-mêmes et leur communauté, selon un modèle qui n'a rien de républicain mais qui semble tout droit inspiré du communautarisme anglo-saxon (super communautariste, en effet, que de prénommer son fils Julien...). Il est vrai que les immigrés asiatiques ont une grande qualité qui sied d'avantage au polémiste assermenté : ils sont discrets. On ne les voit pas, on ne les entend pas, on les devine à peine. (le complot sino-maçonnique ?)

fumanchu
ouh, le méchant asiatique



CPF
vrais titis parisiens aux prénoms pas seventies et pas discrets, EUX AU MOINS



*

*

*