Bon, quand je dis "eau froide", c'est assez égotiste, puisque je n'ai pas du tout le moral ces derniers jours, mais baste, ici c'est pas un journal intime mais un blog, alors réjouissons-nous quand il y a de bonnes nouvelles. Et ces derniers jours ont été fructueux.


Primo, alors que la presse internationale se réjouissait d'avance de la défaite de Berlusconi (la presse internationale prévoit toujours que Berlusconi va perdre), celui-ci, et plus encore ses alliés radicaux de la Ligue du Nord (dont le PSR ne partage pas le fédéralisme, et aimerait la voir combattre avec autant de férocité les fils de pute de petits patrons qui embauchent des clandos que les clandos eux-mêmes) ont triomphé, empochant rien moins que les régions de Milan, Venise, Rome, Naples, Turin. Plus réjouissant encore, l'atroce Emma Bonino a été battue dans le Latium. L'extrême-gauche empoche une région qui la symbolise bien : les Pouilles.

La pré-campagne a une fois de plus été vomitive. Après avoir fouillé les poubelles comme les pires ringards américains à la recherche de "scandales" sexuels, voici que la gauche a voulu invalider la liste PDL du Latium pour d'obscures raisons juridiques (un simple retard de délai dans le dépôt de la liste !). Et après on s'étonne que Berlu parle de "juges rouges" !

Voici un article hallucinant de El Pais, canard de gauche espagnol, qui évoque cette affaire :

Trois mois plus tard, le mouvement, aussi chaotique que rafraîchissant pour une opinion publique anesthésiée, a manifesté pendant quatre jours dans les rues pour protester contre la tentative de trucage électoral perpétré le 5 mars par le gouvernement. Ce dernier avait fait passer en urgence un décret qui a permis aux listes du Peuple de la liberté (PDL, le parti de Berlusconi), exclues pour non-respect de la procédure, de se présenter aux régionales. Le tribunal administratif du Latium a ensuite refusé d’entériner la réadmission des listes du PDL, mais, grâce à ce décret, le parti en a présenté de nouvelles. Pour les jeunes du “mouvement violet”, ce jour restera dans l’Histoire comme celui où “la démocratie est morte”.

Il faudrait mettre des (sic !!) partout tellement l'inversion des valeurs est patente. "La démocratie est morte" parce qu'une liste représentant plus de 50 % des électeurs a été autorisée à se présenter ! On croit rêver !


article_berlusconi
yé vous é encore niqué, bastardi !

Et voici les titres de la presse internationale avant les élections :

  Italie: Berlusconi craint l'abstention 

 

Le Figaro - ‎26 mars 2010‎

    Silvio Berlusconi peut redouter une hausse de l'abstention lors des régionales de dimanche et lundi, susceptibles de pénaliser son part


  Régionales en Italie: test électoral en vue pour Silvio Berlusconi 

 

20minutes.fr - ‎26 mars 2010‎

    Des élections sous haute tension pour le Cavaliere. Silvio Berlusconi redoute une forte abstention lors des régionales de dimanche et lundi, susceptible de pénaliser son parti alors que les cafouillages et les polémiques ont émaillé la campagne


  Test national de mi-mandat pour Berlusconi 

 

Le Temps (Abonnement) - ‎26 mars 2010‎

   

Marche en faveur de la candidate du PdL de la région du Latium, Renata Polverini. (AFP) Salle à moitié vide à Naples, mobilisation en demi-teinte à Rome, Silvio Berlusconi avait rarement connu une campagne électorale aussi difficile. ...

  En Italie, un Cavaliere seul en campagne 

 

Libération - ‎27 mars 2010‎

   

Les élections régionales de dimanche et lundi s'annoncent difficiles pour Silvio Berlusconi, critiqué de toutes parts et concurrencé à droite par la Ligue du Nord. Salle à moitié vide à Naples, mobilisation en demi-teinte à Rome, Silvio Berlusconi a ...

  La gauche italienne espère relever la tête à l'occasion des ... 

 

Le Monde - ‎27 mars 2010‎

   

Au lendemain du premier tour des élections régionales françaises, Pier Luigi Bersani, le secrétaire du Parti démocrate italien (PD, centre gauche), a envoyé un message de félicitations à Martine Aubry. "Votre succès est un encouragement à notre ...

  Élections régionales à haut risque pour Berlusconi 

 

France24 - ‎28 mars 2010‎

   

Après une campagne tragi-comique marquée par des déclarations machistes, des batailles judiciaires et la désormais fameuse gaffe du panini, les Italiens se rendent aux urnes ces dimanche et lundi pour élire leurs conseils régionaux. ...

  LEAD 1 La faible participation aux élections menace Berlusconi 

 

Reuters - ‎28 mars 2010‎

   

ROME, 28 mars (Reuters) - Les scandales de corruption et les bévues administratives du parti du président du Conseil Silvio Berlusconi ont porté un coup à la participation dimanche aux élections régionales italiennes, ce qui pourrait favoriser ...






Les chiens de la presse aboient, la caravane du Cavaliere passe !

ELECTIONS_ITALIE


Et voici les nouvelles berlusconettes :

grazianacapone
Graziana Capone


nicole_minetti2_thumb
Nicole Minetti



Mais bon, soyons honnêtes (contrairement à la gauche italienne), et précisons que le camp adverse ne dispose pas que d'Emma Bonino

16687_E_Bonino_0412_06
'a bien une tronche de technocrate de gôche, tiens, cette conne


mais a déniché la perle suivante :

madia
bon oui elle est belle, mais on doit pas rigoler tous les jours
(vous me direz, une femme de gauche ayant de l'humour, c'est comme le soleil à Quimper : rare)



**************************************************************************


Bon, en vrac, parce que je ne voudrais pas faire trop long, les autres bonnes nouvelles :

-En Vendée, un rapport dénonce le bétonnage des côtes (bon point, faudrait voir maintenant à dénoncer le bétonnage des non-côtes, puis à envisager -on y arrivera !- le débétonnage des côtes et des non-côtes.)
En attendant, le quartier de merde représenté ci-dessous sera détruit. Je jubile littéralement :

bdb79ba0_3c36_11df_8af1_503508d3954a
parpaing no pasaran


-Environnement et esthétique : après que la bulle mythomane et très douteuse (quels intérêts se cachent derrière ce récent unanimisme suspect ?) du réchauffement climatique ai commencé à se dégonfler sous les coups de plus en plus directs de la vérité et du bon sens, c'est peut-être au tour des éoliennes de passer à la moulinette.

burns
nucléaire si, éoliennes no


-Liberté d'expression : pour ma plus grande joie, Éric Zemmour pourra continuer à parler sur RTL, France 2, I-Télé, Valeurs Actuelles, Spectacle du Monde et dans le torchon nommé Figaro, ou il était la seule chose lisible sur la version numérique (mais sa suppression de la version gratuite ne me fera pas acheter Dassaultmag).
En fait, ce n'est pas tellement pour l'écouter que je suis ravi (après tout, je lis et écoute ce type depuis vingt ans, depuis Polémiques de Michele Cotta sur Antenne 2 le samedi midi ; je connais donc par coeur ses arguments, que je partage pour la plupart, même si je sais bien la part de tactique dans son assimilationisme hors de saison -cf. ma théorie du sucre et du thé- et même si je trouve fumeux sa théorie bonapartisto-romaine de l'Histoire de France).
Non, ce n'est pas ça qui me réjouit, c'est surtout d'imaginer les téléspectateurs de gauche et racailles qui vont continuer à enrager semaines après semaines, qui vont devoir bouffer du Zemmour de gré ou de force, parce qu'il n'est pas viré, parce que l'air du temps à changé, parce que les années 90, c'est fini les gars !

1205748008692
il vous énerve, hein ? tant mieux !



*

*

*