En faisant quelques recherches sur la troupe de clowns nommés néo-réacs, dont j'ai déjà parlé sur ce blog, je suis tombé sur cette perle, lisez bien :

Si certains s’imaginent que les nouvelles formes d’antisémitisme doivent amener la communauté juive à adopter une position de neutralité ou de bienveillance vis-à-vis de tels mouvements d’extrême droite, on peut au contraire estimer que le credo d’une France ethniquement « blanche », au même titre que celui du refus de distinguer l’islam de l’islamisme, se révèlent à terme contraires aux intérêts politiques de la communauté juive.

Daniel Bensoussan-Bursztein (centre communautaire laïc juif, 7 septembre 2010)



Deux question en passant :

1-si cette alliance était favorable "aux intérêts politiques de la communauté juive, M. Bensoussan-Bursztein serait-il "antifasciste" ?

2-Ils seraient pas un peu débilos, ces "mouvements d'extrême-droite", à s'allier avec des gens qui considèrent que (je recite) : "une France ethniquement "blanche" se révèle à terme contraire aux intérêts politiques de la communauté juive" ?

On me répondra que l'auteur de l'article est sans doute un juif de gauche. Aaah oui, c'est vrai, mais...mais votre chère Babeth Lévy, l'histrionne hystérique bobo-botox, l'idole des jeunes zidentitaires à poil dur, la madone de la république musclée, la bonne et chère amie de cette autre idole de droite : Alain Finkielkraut ;  Babeth Lévy, celle qui fait gicler de partout les jeunes frustrés moins nationalistes que racistes primaires, l'équivalent femelle de droite à la fausse subversion centriste d'un Jean-François Kahn, celle qui considère Dieudonné* comme un "ennemi de la liberté" ?

ELISABETH_LEVY
ok, je dirais rien sur le physique



Oui, que dirait Elisabeth Lévy ? Considérerait-elle elle aussi, bien que "patriote", "de droite", "réac", "anar de droite" ou tout autre qualificatif bateau-cliché que la Communauté n'a pas intérêt à l'idée d'une France très majoritairement blanche ?
Bien sûr que non ! répondraient les pauvres imbéciles que sont ses fans "natio" (comme ils se nomment eux-mêmes).

Et ben si, imbéciles ! Elisabeth Lévy pense la meme chose que Bensoussan-Bursztein ! Et j'en ai la preuve, de la main même de Babeth

Autant avouer mon crime, il m’arrive de consulter ce site.  [Desouche, NDLR] On y trouve, en plus d’une indigeste propagande, des informations censurées – ou ignorées – ailleurs. Celles-ci sont à l’évidence sélectionnées dans l’unique perspective de démontrer les dangers de l’immigration. Il est vrai que l’apologie de la France multiculturelle est infiniment plus sympathique que la nostalgie d’une France blanche, largement fantasmée au demeurant, qui rassemble les contributeurs de Desouche.

Babeth fait mieux que combattre "le crédo d'une France ethniquement blanche", elle le nie carrément. En bon français, ça s'appelle du négationnisme, car je la met au défi de montrer qu'avant 1830, la France ne fut une nation blanche. Fantasme, vraiment ? Faut voir, Elisababeth !

DieudoJaiFaitLcon
han tu peux pas répondre babeth : tais-toi, physiquement tais-toi


*Loin de nous l'intention de dire que nous partageons les idées politiques (confuses) de Dieudonné, au contraire, même, puisque Dieudonné rejette l'idée même de frontières, est athée, etc. Mais nous n'arrivons pas à comprendre comment on peut désigner ce talentueux et courageux artiste comme un "ennemi de la liberté".

*

*

*