ce soir, dans le sondage quotidien de l'IFOP-MEDEF, total gauches 44%

ce chiffre me semble à la fois très faible, après 10 ans de sarkozysme, et bien haut, étant donné les résultats catastrophiques des gauches à toutes les présidentielles, période 74-88 exceptée


hollande devrait faire le score habituel du candidat PS, entre 22 et 25%

reste entre 18 et 23% pour le reste des gauches selon les deux hypothèses (hollande à 22 ou 25, gauches à 40 ou 45)


si bayrou reste à 10, reste 50 % entre sarko, MLP et dupont.

10 des 30 pts de sarko de 2007 venaient de l'EXD. Il semble pour le moment avoir réussi une fois de plus à les séduire, ce qui laisse MLP à 20 ou 15 (hypothèse non-gauches à 60 ou à 55)

pour sarko, si les gauches font 45, ça tombe à 25.

Si 50 % des sarko-frontistes de 2007 reviennent chez MLP, ça donne sarko 25 (gauches à 40%) ou sarko 20 (gauches à 45%), et MLP 20 (gauches à 40%) ou 25 (gauches à 45%)



bon, là, je tiens pas compte des machines électroniques à voter, deubeulou-like, qui sont évidemment là pour frauder.


Autre hypothèse, un effrondrement de hollande et une montée de méluche. Laissons 5 % aux débris de la gauche de la gauche (artaud, poutou, joly), on a soit 40 soit 35 % à se partager entre les deux candidats.

Le PS est le parti aux scores les plus instables de l'histoire électorale. Donc on pourrait hypothétiquement avoir 20/20 entre les deux, voire 25-15 avantage mélenchon, mais ça m'étonnerait quand même.


Bref, bayrou me semble out du jeu. En 2007, il avait profité du rejet massif de royal de la part d'un bon nombre de gens de gauche et du rejet du discours droitier de sarko.

Mais les 4 autres peuvent se qualifier. Seule finale impossible : hollande vs mélenchon.