06 juin 2011

hommage muratien à Roger Federer

Librement inspiré de la chanson de Jean-Louis Murat "le 5 mai", sur un texte de Béranger. c'est lassant, à la longue... * * * * Un espagnol m'a battu en finaleSur terre battue où tristement j'errais.Humble débris d'un héroïque empire,J'avais en Suisse exilé mes regrets.Mais loin d'Auteuil, après deux ans d'absence Sous le soleil, je lifte plus joyeux.Pauvre légende, battrais-je un jour Nadal ?Ce jour-là je serais bien le plus grand. Pauvre légende, battrais-je un jour Nadal ?Ce jour-là... [Lire la suite]
Posté par lingane2009 à 01:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 janvier 2010

Jean-Louis Murat, "le cours ordinaire des choses" (2)

Je termine (avec un peu de retard oui bon, chfai skeu jveu, hein) ma "critique" du dernier album du beau Jean-Louis, le cours ordinaire des choses.Alors déjà, je dois méaculpabiliser : je trouve désormais Comme un incendie génial, un titre qui pourrait rentrer dans ma playlist du concert idéal muratien. Nous en étions donc resté à Lady of Orcival, passons donc à 16 heures, qu'est-ce que tu fais ?Je ne capte pas trop si la chanson parle de paternité ou d'amours diurnes. La mélodie n'"accroche" pas immédiatement... [Lire la suite]
04 décembre 2009

identité nationale : devinette pour les lecteurs

Voici donc la devinette : chers lecteurs, en quoi cette citation de la pochtronne socialiste montre, démontre, prouve et reprouve son incroyable chauvinisme ?(un petit indice pour vous aider : la réponse à la devinette se trouve en devinant ce qu'est l'identité de la France pour cette pouffiasse) (pour essayer d'avoir plus de réponses, je supprime provisoirement la modération des commentaires)(que les éventuels amateurs des textes sur Camille Jullian se rassurent, la suite viendra dès demain. A venir aussi, la suite et fin de... [Lire la suite]
Posté par lingane2009 à 15:43 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 octobre 2009

Jean-Louis Murat, qu'est-ce qui se passe ?

Après l'affreux Charles et Léo et ses ignobles sonorités 1972, après le très oubliable Tristan, après le moyen Taormina, j'attendais avec une certaine apréhension le dernier album ("opus" dit la novlangue idiote du journalisme) de Murat. Il fallait sans doute voir comme un mauvais présage cet article des Inrocks couvrant d'éloge Taormina (où, mis à part Caillou et Est-ce bien l'amour, il n'y a pas grand chose d'inoubliable. J'ai même été vexé par cet article, je dois dire, puisqu'il disait, grosso modo que l'on... [Lire la suite]
Posté par lingane2009 à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 octobre 2009

Le concert idéal de Jean-Louis Murat

Vieux truc : quand je n'ai pas d'inspiration (j'aurais bien parlé de la Suisse comme modèle idéal de la civilisation, de la saloperie intégrale de Roselyne Bachelot, de la typologie politique du football, de Printemps de Feu, le dernier roman de Marc-Edouard Nabe, de la Guerre de Transylvanie, le journal 1991 de Renaud Camus ; oui, j'en aurais bien parlé, mais je n'ai pas le courage d'écrire, ce soir, et puis Koh Lanta va commencer dans dix minutes), quand je n'ai pas d'inspiration donc (je note qu'après une longue parenthèse, j'ai... [Lire la suite]
04 septembre 2009

Jean-Louis Murat au piano

Posté par lingane2009 à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :