08 décembre 2012

Albanie : Alexandre Latsa persiste dans l'erreur

Ce qu'il y a de triste, dans le destin d'Alexandre Latsa, c'est que son but politique (lutter contre le mondialisme libéral à domination américain) est en totale contradiction avec ses propres valeurs (multethnisme, impérialisme). Je sais pas vous, mais moi, si je veux lutter contre la peste, je m'inocule pas le choléra... Car enfin, mis à part les problèmes économiques, on ne peut pas reprocher à l'Amérique son impérialisme et soutenir systématiquement un impérialisme concurrent. On ne peut pas vitupérer contre le libéralisme... [Lire la suite]