20 février 2014

Ukraine : le match à trois.

Contrairement à ce que racontent les médias, ce qui se passe à Kiev n'est pas un conflit binaire entre gentils jeunes étudiants pro-UE d'un côté et méchants ukrainiens pro-Poutine de l'autre.   Il s'agit d'un match à trois.   1-les impérialistes russes (sous drapeau vaguement communisant, en tout cas très amical envers le passé soviétique). Cette tendance est soutenue chez nous par le FN (en particulier la tendance national-républicaine), Aymeric Chauprade et sa "géopolitique", par les mystiques eurasistes pro-Douguine,... [Lire la suite]