18 mars 2014

L'Europe idéale

  Le principe des nationalités a encore connu une victoire aujourd'hui, et même deux : premièrement le retour de la Crimée russe à la Russie ; deuxièmement, la consolidation d'une Ukraine ethniquement plus homogène.   Si vous comparez cette carte avec celle de 1914 ou pire encore, 1814, l'effet est saisissant : le principe des nationalités progresse tout le temps et continuera. L'histoire est avec nous !
20 février 2014

Ukraine : le match à trois.

Contrairement à ce que racontent les médias, ce qui se passe à Kiev n'est pas un conflit binaire entre gentils jeunes étudiants pro-UE d'un côté et méchants ukrainiens pro-Poutine de l'autre.   Il s'agit d'un match à trois.   1-les impérialistes russes (sous drapeau vaguement communisant, en tout cas très amical envers le passé soviétique). Cette tendance est soutenue chez nous par le FN (en particulier la tendance national-républicaine), Aymeric Chauprade et sa "géopolitique", par les mystiques eurasistes pro-Douguine,... [Lire la suite]
08 décembre 2012

Albanie : Alexandre Latsa persiste dans l'erreur

Ce qu'il y a de triste, dans le destin d'Alexandre Latsa, c'est que son but politique (lutter contre le mondialisme libéral à domination américain) est en totale contradiction avec ses propres valeurs (multethnisme, impérialisme). Je sais pas vous, mais moi, si je veux lutter contre la peste, je m'inocule pas le choléra... Car enfin, mis à part les problèmes économiques, on ne peut pas reprocher à l'Amérique son impérialisme et soutenir systématiquement un impérialisme concurrent. On ne peut pas vitupérer contre le libéralisme... [Lire la suite]
13 mai 2011

ENOSIS MEGALI IDEA

          No comment. Ça m'enrage trop.   * * *
Posté par lingane2009 à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mars 2011

Sud-Soudan : encore une défaite pour l'idéologie républicaine

Certains lecteurs se souviennent de ce billet que j'avais publié il y a quelques années lorsque Lingane était domicilié chez hautetfort, puis réédité sur ce blog-ci. Et bien une fois de plus, les évenements ont donné raison à Herder, à Mommsen, et donné tort à Ernest Renan et à Fustel de Coulanges. Leur conception (faussement dite "française", en réalité républicaine) de la nation-contrat, de la nation-vivre-ensemble, bref, leur conception juridique de l'Etat-nation, tant vanté aussi par Jurgen Habermas et son grotesque patriotisme... [Lire la suite]